Sicoval eauLe Sicoval est responsable de la compétence Eau potable sur les 36 communes de son territoire dont celle de Vigoulet-Auzil. Depuis le 1er janvier 2010 le Sicoval a adhéré au Syndicat Mixte de l'Eau et de l'Assainissement de la Haute-Garonne dénommé Réseau 31 et lui a délégué sa compétence de stockage (réservoirs) et les réseaux de transports de l'eau potable (réseaux servant à l'alimentation des réservoirs). 

Ci-joint le lien vers le site du Sicoval 

 

 ----- o -----

 

La commission "Eau, Environnement et déchets" a étudié les diverses solutions concernant l'assainissement des communes.

 

 

Les études faites sont disponibles en téléchargement avec d'une part le bilan qui a pu en être tiré, et d'autre part les annexes et les compléments sur lesquelles sont basées les conclusions.

 

 

 

 






 

 ----- o -----

Le débat dans "La Dépêche": Droit de réponse

 

Un choix d'assainissement contesté

Publié le 19/11/2015 à 03:54

La station d'épuration de Menrhume frappée d'un arrêté préfectoral d'insalubrité./ Photo DDM, G. B.
 
La station d'épuration de Menrhume frappée d'un arrêté préfectoral d'insalubrité./ Photo DDM, G. B. 

Un des problèmes urgents que la municipalité se doit de résoudre est celui de la station d'épuration de Menrhume qui est frappée d'un arrêté préfectoral d'insalubrité et qui bloque tous les projets de construction sur le territoire de la commune.

La municipalité a présenté un projet de nouvelle station d'épuration qui est loin d'être approuvé par tous ; une association VIVA (Vivre et Informer à Vigoulet-Auzil) s'est créée en mai pour l'occasion.

Son président Etienne Mazereeuw a accepté de répondre à nos questions.

Quelle solution défendez-vous ?

Devant l'urgence de la situation, le Sicoval, à la demande des élus, a accepté de sortir la commune de Vigoulet-Auzil du projet de la STEP intercommunale de Portet-sur-Garonne. Nous soutenons le projet de départ du Sicoval, de réhabilitation de la station actuelle avec une solution écologique, fiable et maîtrisée des «bio-disques» améliorant notablement le cadre de vie des riverains. L'équipe municipale a entamé un lobbying auprès des habitants et du Sicoval pour essayer de modifier ce projet. Elle propose une installation à filtration par plantation de roseaux, et demande une capacité accrue de la station de 300 à 1 000 habitants.

Quels inconvénients pour la proposition de la mairie ? 

La solution «roseaux», en théorie intéressante, n'est tout simplement pas adaptée. Du fait du dimensionnement, elle nécessite une nouvelle implantation proche de l'existante sur 5 000 m2 de terre agricole à moins de 100 m des habitations. L'ajout de pompes de relevage anéantit les bénéfices de la solution en termes de consommation électrique et de fiabilité par rapport à la solution 100 % gravitaire du Sicoval. D'importants travaux de voirie sont de plus nécessaires.

Où en est le projet de STEP intercommunale ? 

La situation étant bloquée, Le Sicoval a accepté de sortir la commune de Vigoulet-Auzil du projet de la STEP intercommunale à la demande pressante de l'équipe municipale en place. Nous avons rencontré la vice-présidente chargée de l'assainissement, Madame Garrigues qui nous a assuré que ce projet est loin d'être abandonné par le maire de Portet, comme par le Sicoval.

Pour contacter l'association VIVA ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un choix d'assainissement contesté, le point de vue du maire

Publié le 25/11/2015 à 03:54, Mis à jour le 25/11/2015 à 08:27

Plantation de roseaux sur un chantier de STEP à Cordes-sur-Ciel. / Photo (DR - www.alisma.fr

Plantation de roseaux sur un chantier de STEP à Cordes-sur-Ciel. / Photo (DR - www.alisma.fr 

En droit de réponse à notre article «Un choix d'assainissement contesté» du 19 novembre dernier, Jacques Ségéric, maire de Vigoulet-Auzil a tenu à préciser : «Les propos de M. Mazereeuw sur la rénovation de la Station d'Epuration (STEP) de Menrhume dans l'article du 19 novembre contiennent un certain nombre d'inexactitudes et contre-vérités que je tiens à corriger. Cette station est en état d'insalubrité depuis 2010. Il convient de rappeler que la situation dont nous avons hérité, est le fruit des changements de cap intempestifs de la précédente municipalité dont faisait partie M. Mazereew, particulièrement autour du projet dit «Du Barthas». L'état d'insalubrité pesant sur les riverains et bloquant l'ensemble des projets communaux, il était, à notre avis, urgent d'agir. La décision prise récemment en conseil communautaire du Sicoval répond à une exigence économique : le seul raccordement à la station de Portet-sur-Garonne coûterait nettement plus cher que la construction d'une STEP autonome à Menrhume.

Contrairement à l'affirmation de M. Mazereeuw, les stations «bio-disques» ne font pas partie des stations dites écologiques, ces dernières désignent plus particulièrement les stations de type extensif, les lagunages et celles par Filtres Plantées de Roseaux (FPR).

D'autre part, l'expression qu'emploie M. Mazereeuw «la mairie fait du lobbying pour une STEP roseaux, «est injurieuse pour mon équipe qui a conduit un excellent travail pour aboutir à une nouvelle station dont l'impact sur l'environnement et les riverains soit minimal.

Enfin, le dimensionnement de cette STEP n'est pas le fruit d'un choix communal mais résulte de l'étude des besoins intercommunaux à long terme. Nous attendons maintenant le résultat des études du Sicoval qui a délégation de compétence pour le choix du dispositif et prendrons une décision dans l'intérêt de la commune et non en fonction d'intérêts particuliers. Je n'exclus pas, si le conseil municipal le décide, d'organiser une consultation des habitants sur les choix techniques et d'emplacement de la STEP, pour qu'au final, en toute connaissance de cause, ce soit bien le citoyen Vigoulétain qui ait le dernier mot».

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens utiles

logo cg31 vigoulet-auzil accueil

Plan interactif

METEO

Météo Vigoulet-Auzil © meteocity.com
Web Analytics